Rémouleur est l'un de ces métiers que l'on regarde avec les yeux de Chimène, mouillés de la nostalgie qui sied aux si beaux souvenirs d'avant. C'est pourtant le métier de Gilles Tesnier, artisan installé à Corn, qui se déplace sur les nombreux marchés de la région pour affûter toutes les lames, aussi bien couteaux que ciseaux, mais également sécateurs, faux, et autres engins de coupe qu'il traite à son domicile.
Gilles Tesnier a choisi ce métier après avoir passé dix années dans l'enseignement (SEGPA).
Normand d'origine, il est depuis trois ans installé à Corn.
« Après un licenciement économique dit-il, je suis parti me former près de Marciac (Gers), auprès de Bernard Lepoutre, maître rémouleur et formateur à Beaumarchès. Quelques semaines de formation et de pratique chez cet artisan plus tard, je me suis établi comme rémouleur, en mars 2015 ».
Depuis, Gilles officie sur de nombreux marchés, Figeac, Assier, Lacapelle-Marival, Gramat, Cajarc, Maurs, Limogne, Montfaucon, etc...
Venez le voir à l’œuvre, jeudi 25 mai dans le hall de l'espace Mitterrand, tout au long du salon des collectionneurs. Vous pouvez même lui confier tous vos objets ayant besoin d'un bel affûtage.

Aurel, un très grand du dessin de presse.

 

Aurel est né en Ardèche en 1980. Passionné depuis toujours par la politique et le dessin, il abandonne ses études scientifiques pour tenter sa chance dans la presse locale.
Ses analyses percutantes et son talent inné l'emmènent vite à la presse nationale. Il va « sévir » dans Le Monde, Politis, Marianne, L'Express, Le JDD, CQFD, et le Canard Enchaîné.
Passionné de musique (il joue lui-même de plusieurs instruments) et de jazz, il dessine longtemps pour Jazz Magazine et publie chez Nocturne plusieurs albums-CD consacrés à des artistes célèbres.

Droits réservés


Grand amateur des reportages dessinés de Cabu, Gébé, Luz ou Tignous publiés dans Charlie-Hebdo, il travaille avec des journalistes, Renaud Dély, Hubert Paris, Lindingre, et publie certains albums reportages, « Clandestino », « La menuiserie », « Monde de merde », « La droite complexée », « Le mari de l'infirmière », etc.
Il réalise également des courts-métrages d'animation, avant de réaliser son premier long-métrage « Josep », en 2016.
Auréolé de nombreux prix, c'est un très grand du dessin de presse que nous accueillons à Figeac.